Source

A LIRE  Présidentielle : la gauche divisée, Fillon favori