News personnalité
Hideo Kojima aurait déjà quitté Konami
PC PS4 ONE PS3 360

C’est en 1986 que Hideo Kojima rejoint Konami. Père de la série Metal Gear Solid, celle-ci connut un vif succès critique et commercial grâce à la qualité de sa réalisation et de son scénario, comme en témoigne le dernier épisode Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sorti le 1er septembre 2015 qui s’est vendu à plus de trois millions d’exemplaires en seulement une semaine après sa sortie. Mais l’aventure de Kojima avec Konami s’est arrêtée au début du mois, après 29 ans de loyaux services.

D’après The New Yorker, Hideo Kojima aurait quitté Konami à la suite d’une cérémonie émouvante regroupant une centaine d’invités le 9 octobre dernier. Le PDG de l’entreprise, Hideki Hayakawa, et le directeur exécutif, Sadaaki Kaneyoshi, n’y auraient d’ailleurs pas assisté. Le départ de Hideo Kojima semble d’autant plus étrange que sa dernière création est courronée de succès, comme le souligne le directeur de Final Fantasy XV Hajime Tabata :

C’est rare qu’un studio qui connaisse une telle réussite ferme ses portes, bien évidemment je pense que tout le monde est choqué par la nouvelle.

Les relations qu’entretenaient Hideo Kojima et Konami semblaient s’être détériorées ces derniers temps. Après que le nom du créateur ait été retiré de la jaquette de son jeu en juillet dernier, Konami a affirmé récemment qu’il était possible de créer un Metal Gear Solid sans Kojima. Une suite à Metal Gear Solid V : The Phantom Pain est donc envisageable, mais ce sera sans son géniteur.

A LIRE  Persona 5 : une nouvelle vidéo pour présenter la hackeuse Futaba

Ces tensions entre Kojima et l’entreprise sont sans doute dûes aux méthodes de production de ce premier qui n’hésite pas à retarder ses créations et à augmenter le coût de leur développement jusqu’à ce qu’il en soit pleinement satisfait, ce qui ne serait pas du goût de l’entreprise puisque le dernier épisode de la série a coûté plus de 80 millions de dollars à produire. Le renvoi de Kojima n’est donc pas surprenant, d’autant plus qu’il confirme la nouvelle tendance de Konami qui souhaite se concentrer sur le jeu mobile, plus rentable que les productions sur consoles et PC. Pour le moment Hideo Kojima doit garder le silence suite à une clause de confidentialité, et il ne peut rejoindre d’autres entreprises avant décembre pour clause de non-concurrence. Espérons que ces vacances forcées soient bénéfiques pour le créateur japonais et qu’il nous surprendra en décembre avec un nouveau projet.

Metal Gear Solid 5 débriefe son équipe avec Hideo Kojima

Chargement du lecteur vidéo…



Source link