D’une adaptation à l’autre, d’un classique français de la littérature à… un comic book. Tel est le grand écart que s’apprête à effectuer Ezra Miller. Habitué du cinéma d’auteur anglo-saxon, l’acteur a en effet été choisi par la Warner pour incarner Flash sur grand écran, ce qui a surpris beaucoup de monde, à commencer par Sophie Barthes, sa réalisatrice de Madame Bovary.

Madame Bovary Extrait vidéo

« Moi non plus je n’arrive pas à visualiser Ezra en Flash. En plus il est très engagé politiquement donc ça m’étonne qu’il ait accepté », nous a répondu la cinéaste lors du dernier Festival du Cinéma Américain de Deauville. « Mais il a un côté très ludique aussi, et un peu infantile parfois, donc ça le fait marrer. C’est bizarre en fait car Ezra est plein de contradictions : il a son groupe de rock, il est très iconoclaste, il vomit sur tout et après il va faire un truc de studio. »

Pour Sophie Barthes, il n’est toutefois pas surprenant que ce choix étonne en France : « Je pense qu’on fonctionne plus avec des catégories en France, et j’ai l’impression que la liberté des acteurs et des réalisateurs américains, c’est qu’il n’y a pas de jugement. Paul Giamatti a fait Spider-Man, et après il fait Hamlet. Rhys Ifans a aussi fait Spider-Man. Ils s’éclatent quand ils font un film de studio, ils ont des moyens incroyables pour jouer et ils jouent un rôle sans qu’il n’y ait de jugement de valeur. Nous on a toujours des catégories en France, et on différencie trop ce qui est grand public de ce qui ne l’est pas. Aux Etats-Unis, ils font éclater ces catégories et je pense que c’est leur force. »

A LIRE  Les 3 meilleurs films de la semaine selon la presse (30.11.2016)

Il vomit sur tout et va faire un film de studio

Et grâce au succès espéré de Flash, attendu en mars 2018 aux Etats-Unis, Ezra Miller pourrait avoir plus de chances de voir des projets se monter sur son nom : « Oui, je pense que les acteurs cherchent leur liberté. Une fois qu’ils l’ont atteinte… C’est le cas de Benedict Cumberbatch, qui est un acteur extraordinaire et qui a été dans Star Trek [et sera bientôt dans Doctor Strange pour Marvel, ndlr] ou Oscar Isaac, qui est dans la mini-série Show Me A Hero et fait le nouveau X-Men. »

« Et au final, la force de ces films d’action c’est d’avoir de super acteurs, comme Michael Fassbender ou James McAvoy. Ils l’ont tous fait et pour eux il n’y a pas de honte à faire une grosse production, surtout que c’est très dur de bien jouer un super-héros », conclut Sophie Barthes. Il va cependant falloir patienter un peu pour découvrir Ezra Miller en Flash, sauf s’il apparaît dans Batman v Superman en mars prochain.

Y aurait-t-il un indice dans la bande-annonce ?

Batman v Superman : L’Aube de la Justice Bande-annonce



Source