Le réalisateur JJ Abrams et la productrice Kathleen Kennedy

A un peu plus d’un mois de la sortie mondiale de Star Wars Le Réveil de la Force, le réalisateur JJ Abrams s’est longuement confié au magazine Wired. Le processus de création, la nécessaire fidélité au matériau d’origine de George Lucas, la liberté créative, l’Episode 8… Abrams aborde tous les sujets frontalement, tout en ménageant les révélations. Découvrez ci-dessous quelques morceaux choisis d’une interview incontournable, que vous pouvez lire en intégralité en cliquant ici.

Star Wars 7 : entre passé et futur…

Entre mythologie de la franchise et originalité, JJ Abrams et son co-scénariste Lawrence Kasdan (un pilier de la première trilogie) ont non seulement dû écrire un nouvel épisode mais également poser les bases d’une nouvelle trilogie. Dans cette interview, le réalisateur revient sans cesse sur le scénario, fondation de tout film et véritable obsession en ce qui concerne The Force Awakens…

« Nous voulions raconter une histoire complète, avec un début, un milieu et une fin mais, tout comme avec Un Nouvel Espoir, qui doit laisser supposer des événements antérieurs et poser les bases pour la suite (…) Nous avons pu intégrer les intrigues passées de manière très organique, parce que nous n’avions à écrire un reboot. Nous n’avions pas à imaginer une histoire passée qui faisait sens, tout est déjà là. Mais ces nouveaux personnages, et Le Réveil de la Force est fondé sur eux, se retrouvent dans des situations inédites, donc même si vous ne connaissez pas du tout Star Wars, vous êtes impliqués. Si vous êtes fans de la franchise, ce qu’ils traversent aura une signification plus profonde. »

A LIRE  Johnny Depp est l'acteur trop payé de 2016 (comme en 2015, d’ailleurs)

« Si vous êtes fans de la franchise originale, ce que traversent Rey, Finn et les autres nouveaux personnages aura une signification plus profonde. »

Loué par son inventivité, Abrams est parfois aussi critiqué pour ses facilités scénaristiques. Une faiblesse dont il a conscience et dont il s’est justement servi pour Star Wars : « Plus que tout, je me suis inspiré de mon expérience comme point de fixation sur ce qu’il ne faut pas faire, ce que je ne voulais pas revivre. Par exemple, je ne voulais pas faire un film dont l’histoire n’est pas totalement aboutie. J’ai fait ça deux ou trois fois dans ma carrière. Je ne dis pas que je ne suis pas fier de certains films, mais je me souviens que lorsque j’ai commencé à tourner Super 8 ou Star Trek Into Darkness, j’avais le sentiment de n’avoir pas résolu quelques problèmes fondamentaux concernant l’intrigue. »

Abrams avait une obsession en tête pour « son » Star Wars, une véritable mission : celle de faire plaisir aux spectateurs : « Je me suis posé la simple question « Comment faire de ce film une expérience excitante ? » C’était la seule condition que Lawrence Kasdan et moi nous sommes imposés : faire un film excitant.« 

Enfin, et c’est peut-être la dimension qui intéressera le plus les fans de la première heure, Abrams a pris en compte le temps passé concernant les personnages de Skywalker, Leia ou encore Solo : « Il était important qu’Han Solo soit Han Solo mais sans être le même qu’il y a 30 ans. A 70 ans, vous avez vécu des expériences très diverses. Cela doit transparaître à travers le personnage. Harrison Ford a dû composer avec une complexité que le Han Solo dans la trentaine n’avait pas. »

A LIRE  Rogue One : ce que ça fait de jouer face à Dark Vador



Les scénaristes JJ Abrams et Lawrence Kasdan sur le tournage

En route vers l’Episode VIII

« Le scénario de Star Wars 8 est écrit » déclare JJ Abrams à propos du film suivant, réalisé par Rian Johnson, précisant au passage que de nombreuses réécritures sont à prévoir, non parce que le script en a nécessairement besoin mais parce que c’est la norme pour une franchise de cette importance.

Précisant bien que l’Episode 8 sera bien le film de Johnson, Abrams explique sa manière de collaborer avec son confrère réalisateur. Un travail en équipe organisé pour faire en sorte que cette trilogie soit la plus cohérente possible : « Nous avons eu de nombreuses réunions avec Johnson et Ram Bergman, le producteur de l’Episode 8. Ils ont vu nos rushes tout au long du tournage. Nous voulions vraiment les intégrer au processus de fabrication du Réveil, afin de faire une transition la plus simple possible. J’ai projeté à Rian un premier montage, parce que je savais justement qu’il allait entamer une réécriture et qu’il en avait besoin pour sa préparation. Et en tant que producteur exécutif du 8ème épisode, j’ai besoin que ce film soit vraiment bon. »

En attendant Star Wars 8, Le Réveil de la Force sort le 16 décembre prochain dans les salles françaises.

Découvrez la toute dernière bande-annonce de « Star Wars Le Réveil de la Force » avec des images complètement inédites jusqu’ici :

Star Wars – Le Réveil de la Force Teaser

 



Source