Dans le sillon de sa sortie, Binding of Isaac Rebirth – Afterbirth, l’énorme extension du très bon remake de l’excellent rogue-like (oui, tout ça), a suscité pas mal de curiosité de la part des petits malins de la communauté de joueurs. Jeu évidemment basé sur l’aléatoire et la connaissance des objets et de leurs effets, Binding of Isaac compte beaucoup sur les sites communautaires et autres wiki pour aider les joueurs à connaître par cœur le contenu du titre. Dès lors, à chaque sortie de contenu, c’est la course effrénée pour miner le jeu et en sortir ses secrets. Ça, Edmund McMillen, le créateur du titre, l’a bien compris, et pour Afterbirth, le développeur avait prévu le coup afin de faire tourner la tête de tous les dataminers qui l’attendaient au tournant… Zoom sur une épopée en réalité alternative…

Notre Vidéo-test de Binding of Isaac Rebirth : Afterbirth

Chargement du lecteur vidéo…

Une sortie incomplète ?


McMillen, jouant avec sa communauté (image de Milomotis)

Tout commence réellement à la sortie du contenu, testé par nos soins, alors que les experts de Binding of Isaac constatent que le titre manque visiblement de contenu par rapport à ce qui avait été annoncé sur le blog d’Edmund McMillen. Souhaitant conserver le secret jusqu’au bout, les développeurs ne disent rien de ce qui se trame discrètement autour du nombre 109, qui revient souvent dans le titre et qui représente notamment le niveau maximal de dons en pièce d’or fait à la machine finale du mode Greed, une des nouveautés d’Afterbirth. Les réseaux sociaux et notamment Reddit s’enflamment comme le rappelle le site PC Gamer, relayé par nos confrères du Journal du Gamer.

Les conspirationnistes envisagent d’ailleurs très vite une surprise pour la 109ème heures après la sortie du jeu. Et en effet, une mise à jour débarqua, apportant son lot de contenu jusqu’alors inconnu et transformant au passage un des succès en succès codé affichant des traits de longueur différente… Comme par hasard, cette image fait 109 pixels sur 109… MetalAlex, sur Reddit, a alors décrypté des symboles qui, une fois transformé en nombres par unité de pixels, puis en ASCII, ont permis de déduire au final que l’amas de données correspondait à une adresse d’image sur le site Imgur. Cette fameuse image, présente le personnage The Lost, des ombres en arrière plan, ainsi qu’une carte et une citation de la bible, extrait de Genèse 30:35.

A LIRE  Bulletstorm Full Clip Edition : le jeu arrive en 4K sur PS4 Pro, la preuve en vidéo

Quand l’enquête s’exporte dans le monde réel

Quelques théories plus loin, un redditeur trouve une pancarte d’avis de recherche pour le petit Isaac dans la ville de Santa Cruz où travaille la Team Meat, développeur emblématique du titre. La pancarte dispose d’un numéro de téléphone arraché, qui termine, on le devine vite, par 109. En appelant le numéro, les fans découvrent un message automatique signé de la voix officielle du jeu et disponible sur Vocaroo. On y découvre un message… du père d’Isaac (du moins on le devine en inversant la bande audio). Face à ce nouveau mystère, les joueurs se sont très vite demandés ou pouvaient bien être cachés les autres indices menant à la vérité, mais il faudra attendre une nouvelle mise à jour pour que l’enquête avance.

Quelques jours plus tard, une MàJ de 12 Mo fit crasher complètement le Greed Mode, mais c’est au niveau du message automatique de boite vocale que du nouveau apparaît puisque ce dernier change et propose un nouvel enregistrement, d’une minute cette fois, toujours disponible sur Vocaroo. Contacté par plusieurs personnes, dont Tom Marks de PCGamer, Edmund McMillen ne répondit en guise d’indice que « ramenez une pelle » lorsqu’il fut interrogé sur l’issue de l’enquête. Un Redditeur eut alors la bonne idée de récupérer chaque première lettre du message vocal, de convertir le tout en chiffres, et de se rendre aux coordonnées dans la ville des développeurs.

Un petit groupe a alors creusé à l’endroit clé, et a trouvé une petite poupée de Greed, ornée d’inscriptions « Je suis le corps d’Isaac, Isaac est mort, donnez-moi une voix » et de chiffres découlant sur ce qui mènera à une adresse Twitter : celle du compte de Greed, créé spécialement pour l’occasion. Le personnage ayant demandé une « voix », les internautes se sont empressés de trouver le mot de passe du compte pour faire « parler » le petit Greed. Après les premiers tweets des fans, le marionnettiste derrière le mystère repris alors le contrôle du compte et tweet une image. L’enquête toucha alors à sa fin et une nouvelle mise à jour du contenu du jeu fut débloquée, apportant notamment un nouveau personnage : The Keeper.

A LIRE  Impact Winter : un nouveau jeu de survie pour 2017, la preuve en vidéo

Dernière délivrance ?

Ce n’est pas la première fois que des développeurs font appel à des jeux de piste afin de piéger leur communauté, et cet ARG (Alternate Reality Game – Jeu en Réalité Alternée) fut un réel succès. McMillen promet d’ailleurs de faire très vite un postmortem de l’événement. Chapeau aux internautes pour avoir découvert tout cela, et merci aux équipes pour cette épopée.

Profil de Panthaa, Journaliste Jeuxvideo.com
Par Panthaa, Journaliste Jeuxvideo.com

MPTwitter



Source by [author_name]