Selon les statistiques de Tim Cook, 30 % des revenus d’Apple lors du dernier semestre de l’année 2015 viendraient des poches des déserteurs d’Android. Eh bien… c’est faux ! 30 % des ventes venant de personnes changeant de téléphone viennent d’Android. Ceci exclut donc, entre autres, tous ceux qui viennent d’ailleurs ou ceux qui n’avaient pas un smartphoone , ce qui représente pourtant une bonne partie des ventes totales (particulièrement en Chine). Ces statistiques laissent également de côté un paramètre important : le nombre d’utilisateurs qui ont quitté Apple pour Android. En terme de relations publiques, c’est un bon coup médiatique, mais Apple refuse de partager les véritables chiffres et, ce faisant, nous empêche de connaître le fin mot de l’histoire.

C’est un bon coup médiatique mais Apple refuse de partager les véritables chiffres […]

Cependant, il est vrai que bon nombre de personnes change d’OS chaque année et Noël est l’occasion idéale pour ça avec toutes les promotions qu’on peut y trouver.

Si vous envisagez de passer du côté obscur, lisez le texte suivant, peut-être que vous changerez d’avis.


Lequel des deux préférez-vous ? © ANDROIDPIT

1. Taille d’écran

Avec la sortie de l’iPhone 6s et du 6s plus, Apple a considérablement augmenté la taille de ses écrans. C’est ainsi que la firme de la pomme a pu riposter à sa plus grande faiblesse, elle peut maintenant se mesurer au Samsung Galaxy S6 ou encore au Nexus 6P.

lg g4 apple iphone 6 screen display
Il y a eu une époque où l’iPhone était tout petit par rapport à ses concurrents, mais elle est définitivement révolue. © ANDROIDPIT

Si la taille d’écran est un facteur important pour vous, sachez à titre d’exemple que le Galaxy S6 de Samsung a un écran avec 577 pixels par pouce, le Nexus 6P a un écran de 515 pixels par pouce, l’iPhone 6s a un écran de… 326 pixels par pouce.

2. Sécurité

Bon, c’est un peu plus compliqué ici. Android doit sa popularité grâce à la liberté qu’il laisse aux développeurs, mais cela a un côté négatif puisque cela peut entraîner un risque. Chez Apple, chaque application doit être validée avant de pouvoir être mise à disposition des autres utilisateurs. Etre en mesure de proposer ses applis sur Android est à la fois une bénédiction et une malédiction puisque des malwares peuvent se répandre par le Play Store et Google réagit souvent trop tard, lorsque des milliers de personnes ont déjà été infectées.

eric galaxy s6 encryption
Avec un grand pouvoir viennent de grandes responsabilités. © ANDROIDPIT

En théorie, ça peut être un problème. Ceci dit, en vérifiant la source de l’app avant de l’installer, on devrait éviter ce problème et donc les éventuels malwares. Cette étape n’est pas nécessaire sur iOS, à vous de voir si c’est contraignant ou non. 

Comme disait Benjamin Franklin, « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.» S’il avait vécu aujourd’hui, il aurait été un utilisateur Android !

Google travaille d’ailleurs à résoudre ces problèmes de sécurité, notamment grâce à des mises à jour mensuelles.

3. Liberté 

Le problème de la sécurité évoqué précédemment nous a montré la différence principale entre iOS et Android. La liberté que l’on peut avoir sur Android n’est pas comparable à celle des iPhone. La possibilité de rooter son téléphone, installer des applis directement à partir de leur fichier APK, installer des launchers ou des ROMs personnalisées et paramétrer tous les aspects de votre appareil… Toutes ces choses sont très loin de ce qu’Apple propose malgré tous les efforts faits pour rendre les iPhone plus personnalisables.

Envisagez-vous de franchir le pas et de vous procurer un iPhone ? Si oui, pour quelles raisons ? Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de revenir nous lire et nous faire un coucou de temps en temps !



Source