« N’annoncez pas que je vais arrêter, je serais capable de lancer un démenti dans l’heure… », nous a t-il demandé avec un sourire étrangement sérieux. Rencontré à Cannes, à l’occasion de la présentation de Je suis un soldat de Laurent Larivière, Jean-Hugues Anglade s’est confié sur ses doutes et ses désirs de cinéma à venir… A la question « Qu’attendez-vous pour l’avenir, quel genre de rôle, et avec qui ? », il a répondu sans pudeur ni faux semblants. Ecoutez plutôt…

Propos recueillis le 20 mai 2015 par Laetitia Ratane



Source

A LIRE  Dimanche soir à la télé : on mate "Edward aux mains d'argent" et "Inglourious Basterds"