Test : Football Manager Touch 2016 : le football au bout des doigts

iOS Android

La fin d’année des amateurs de football jouant sur PC ressemble bien souvent à de longues soirées d’hiver passées à peaufiner ses tactiques ou chercher la dernière petite perle sud-américaine pendant des heures. Mais Football Manager a changé avec une partie de ses joueurs, un point que les développeurs ont bien cerné en proposant sur plates-formes mobiles des versions allégées de leur simulation phare.

C’est ici à Football Manager Touch 2016 que nous nous sommes essayés, qui passe de simple mode de jeu sur PC à édition définitive du titre dans sa version tablette. Nous n’allons évidemment pas revenir en profondeur sur le système de jeu qui a déjà été traité dans le cadre du test de la version « classique » du titre, mais plutôt nous attarder sur les spécificités de cette version.

La base de la base


L’écran de changement d’équipe s’avère parfois imprécis.

Vous faites partie de cette caste de joueurs élitistes pour qui l’absence de la moindre petite fonctionnalité peut gâcher une expérience Football Manager ? Pour vous, la question de passer ou non à FM Touch se pose effectivement. Et l’on aurait plutôt tendance à vous conseiller de rester sur la version qui vous occupe le plus principalement pour une question de base de données. En effet, celle-ci est de base limitée à 3 championnats afin de coller aux contraintes techniques des supports tactiles. Sachez qu’il est quand même possible de faire sauter le verrou pour sélectionner jusqu’à 51 championnats et s’offrir une base complète sur la version PC, mais l’option bloquera l’utilisation des cross-saves entre cette dernière et les moutures iOS et Android.

A LIRE  The King of Fighters XIV : un nouveau trailer pour illustrer les améliorations graphiques

Le moteur 3D est décent malgré une résolution un peu chiche.

Car l’une des idées les plus intéressantes de FM Touch vient bien de l’utilisation des sauvegardes partagées : dans notre cas, nous avons commencé une partie sur PC et sauvegardé celle-ci dans le cloud, avant de la télécharger sur tablette via une simple connexion à notre compte Steam. Une fois notre session terminée, il suffit d’uploader votre partie en ligne et il est tout aussi facile de la récupérer sur sa version PC. Avec une connexion décente, l’opération s’avère très simple et peut être pratique si vous êtes habitués à jongler entre les supports. Si des bonus passant par des micro-transactions sont bien de la partie, ils ont le bon goût de pouvoir être récupérés in-game en remplissant un ou plusieurs objectifs. De plus, ceux-ci restent entièrement facultatifs et l’on regrettera simplement le côté légèrement intrusif de ces derniers puisqu’à chaque possibilité d’utilisation d’un bonus, une icône menant vers l’écran d’achat viendra s’ajouter aux côtés des autres. Rien de dramatique pour autant, le texte utilisé est suffisamment suggestif pour que l’on ne soit pas surpris au moment de le sélectionner.

Extrait de Football Manager Touch

Chargement du lecteur vidéo…

Touch me, I’m famous


Football Manager Touch reste une simulation complète.

Pour adapter sa simulation au support, l’équipe a eu la bonne idée d’alléger les écrans : nombre de petits onglets disparaissent pour laisser place à des menus clairs avec davantages de teintes bleues et vertes et des grosses icônes carrés ou rondes. L’idée est ici de simplifier les contrôles pendant les menus ou en match et de mieux coller aux commandes tactiles : le résultat est plutôt convaincant pour ce qui est de la navigation entre les menus, mais souffre encore de quelques imprécisions. On pense notamment à l’écran de changement de l’équipe, un poil brouillon dès qu’il s’agit de modifier vos joueurs sur les ailes. Les tailles des icônes et des boutons sont en revanche bien pensées et à défaut d’être toujours parfaitement à l’aise pour les déplacer, on parviendra au moins à les sélectionner sans empiéter sur son voisin. C’est déjà ça.

A LIRE  Nioh : le trailer du PlayStation Experience 2016 qui annonce l'enfer sur PS4

Côté transferts, le titre s’avère toujours aussi complet.

Pour conclure, évoquons quand même le contenu de cette version. Nous avons déjà abordé brièvement la question de la base de données, sachez que le reste du contenu reste tout à fait honnête pour le genre, conférant à FM Touch un faux air de Football Manager du milieu des années 2000. Les conférences de presse (hors séances exceptionnelles) passent à la trappe, on remarque aussi la disparition de nombreuses petites options qui rallongent considérablement les parties. Pourtant, vous pourrez toujours définir avec précision les contours de votre équipe et prendre du plaisir en tant qu’habitué de la licence, le titre se posant à mi-chemin entre la version mobile et son pendant PC. Les développeurs ont fait moins de compromis sur les dimensions tactiques pures que sur les nombreux petits-à-côté du jeu, une sage décision qui font de Football Manager Touch 2016 une véritable simulation légèrement épurée qui se parcourt sans déplaisir.

  • Test effectué sur iPad Air 2

Les notes


+

Points positifs

  • Le système de cross-saves
  • Techniquement stable
  • Expérience épurée mais pas simpliste
  • Moins cher que le jeu original (19.99€)



Points négatifs

  • Pas encore pleinement intuitif niveau contrôles
  • Effet de flou sur les matches en 3D
  • Base de données limitée

Avec des écrans moins chargés et une interface agréable à parcourir, Football Manager Touch 2016 se prête bien à l’expérience tablette tout en restant perfectible : On pensera notamment à quelques imprécisions dans le placement des latéraux et des ailiers sur l’écran tactique. L’expérience reste toutefois suffisamment riche et profonde pour satisfaire les amateurs de la série tout en s’ouvrant davantage aux nouveaux venus. On conseillera toutefois aux puristes désireux de tout contrôler jusque dans les moindres détails de passer leur chemin et se tourner plutôt vers la mouture « classique » du jeu, qui devrait plus leur convenir.

A LIRE  Dead Rising 4 : à l'approche de la sortie du jeu, voici un nouveau trailer plein de zombies

Profil de Kaaraj

Journaliste de jeuxvideo.com

08 décembre 2015 à 18:02:02

Lecteurs Jeuxvideo.com

L’avis des lecteurs

Donnez votre avis sur ce jeu !



Source by [author_name]