Maman, j’ai raté l’avion, qui a fait de Macaulay Culkin un enfant star (avec la suite de carrière qu’on connaît…), fait partie de ces films qui ont réussi l’exploit de devenir des incontournables de Noël, rediffusés tous les ans à la télévision, et qu’on se repasse, à chaque fois, avec le même plaisir. En même temps, comment ne pas rire face aux déboires de Harry (Joe Pesci) et Marvin (Daniel Stern), les deux cambrioleurs poisseux du film qui vont vite se rendre compte qu’en prenant pour cible la maison des McCallister ils sont tombés sur plus fort qu’eux, en la personne de Kevin, un gamin de 8 ans ? Coups de pelle à neige, ou encore fer à repasser brûlant en plein visage, rien ne leur est épargné !



Harry (Joe Pesci) et Marvin (Daniel Stern), alias les Casseurs Flotteurs

Bref, même 25 ans après sa sortie, la comédie de Chris Columbus (Madame Doubtfire, Harry Potter à l’école des sorciers), écrite par John Hughes (Breakfast Club), reste culte pour toute une génération. Et parmi les nombreux fans que comptent Maman, j’ai raté l’avion, il y a Orelsan et Gringe, les deux rappeurs actuellement à l’affiche du film Comment c’est loin (le premier long métrage réalisé par Orelsan), qui ont été bercé par les mésaventures des Casseurs Flotteurs (le surnom que se donnent Harry et Marvin). Au point de nommer leur duo (formé au début des années 2000)… Les Casseurs Flowters, comme en atteste le titre de leur album paru en 2013, « Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters ».



Orelsan et Gringe sont… Les Casseurs Flowters

Les deux interprètes de « À l’heure où je me couche » expliquent ce choix de pseudonyme par le fait que Maman, j’ai raté l’avion est « un classique de [leur] génération ». Orelsan et Gringe ont donc voulu rendre hommage à leur manière à ce film qui les a marqué et à ses deux casseurs ratés, Harry et Marvin. « On trouvait marrant de s’approprier le nom de ce binôme un peu bancal dans le cambriolage, parce qu’on estimait qu’on venait faire un peu la même chose dans le rap. Une espèce de cambriolage loupé ». On parie donc que si le film est une fois de plus diffusé durant les fêtes, les deux compères seront devant leur télé. Et on les comprend !

Retrouvez ci-dessus notre interview d’Orelsan et Gringe, dans laquelle ils se prêtent au jeu du blind-test et évoquent notamment Maman, j’ai raté l’avion (à 3 min 56).

La bande-annonce de Maman, j’ai raté l’avion :

Maman, j’ai raté l’avion Bande-annonce

 



Source

A LIRE  Première séance du 7 décembre : Premier contact démarre mieux que Papa ou maman 2