mercredi 20 janvier 2016 dans Animaux

Lynea Lattanzio a créé chez elle un refuge qui accueille aujourd’hui 1 100 chats.

Une femme vit avec 1 100 chats dans sa propriété par Spi0n

Lynea Lattanzio est une femme âgée de 67 ans qui a décidé de consacrer sa vie aux chats. Après avoir vendu tous ses biens, cette femme a décidé de mettre son ancienne vie de côté pour sa passion. C’est comme ça qu’est né « The Cat House of the King« , le plus grand sanctuaire de chats de Californie. C’est en 1992 que Lynea a commencé à secourir ces petits félins et en 1993 que l’aventure a réellement démarré. Aujourd’hui, sa propriété de 1 280 m² est entièrement dédiée aux animaux domestiques qui peuvent circuler et vivre librement. Seul un mobil-home lui est réservé, sans chat à l’intérieur.

Le refuge possède environ 1 100 félins, dont 800 chats adultes et 300 chatons. L’endroit est tellement grand et les animaux tellement nombreux qu’elle dispose d’une équipe de volontaires qui l’aident tous les jours. De même, c’est une dépense d’1.6 millions de dollars de frais annuel pour s’occuper de tous ces animaux. Côté sanitaire, la « Cat House » possède une zone de quarantaine pour les chats malades et une fois par semaine un vétérinaire fait le tour du refuge pour checker les animaux. Avis aux amateurs, il est possible d’adopter les chats depuis le site internet du refuge.

Avant de publier votre commentaire :

  1. Seuls les commentaires des comptes Disqus validés sont affichés. (E-mail valide requis)
  2. Pas de first / up / like / flood et autres « jeux » de ce type.
  3. Éviter les commentaires hors sujet et/ou ayant pour but la provocation.
  4. Pas d’insultes, moqueries, discrimination entre membres.
  5. Pas de liens/images au contenu adulte (porno/violents).
  6. Pas d’avatars ou pseudos à connotations déplacées.
  7. Merci de rester courtois et tolérant dans les débats.
A LIRE  Ils volent le même Apple Store 2 fois de suite et à 4 jours d’intervalle



Si une de ces règles venait à ne pas être respectée, votre compte (peu importe son ancienneté) est susceptible d’être banni.