L’avenir de la branche graphique d’AMD semble plus que jamais lié au succès commercial des futures Radeon sur architecture Polaris. Pour autant, les GPU Fiji de la marque n’ont pas encore dit leur dernier mot, puisque la R9 Fury X2 compte toujours se frayer un chemin sur nos étals, poussée par l’engouement autour de la réalité virtuelle.

Si l’on ne sait pas encore quand AMD se décidera à commercialiser sa carte Radeon R9 Fury X2 (ni à quel prix…), nous avons toutefois retrouvé sa trace au VRLA (Virtual Reality Los Angeles), un salon dédié aux technologies de réalité virtuelle. Plus précisément, cette carte, qui embarque deux GPU « Fiji » sur un seul PCB, équipait une machine assemblé par le fabricant Falcon Northwest, et faisait tourner toutes sortes de démos sur un casque HTC Vive.

Pour rappel, cette Fury X2 avait été présentée par la PDG d’AMD en personne à l’occasion d’un événement organisé par PCGamer en marge du dernier E3 (la fameuse conférence PC). Elle devait initialement sortir à l’automne 2015, avant d’être retardée à 2016 pour mieux coller au lancement effectif de la réalité virtuelle, avec la commercialisation de casques tels que le Rift d’Oculus. A l’intérieur, nous retrouverons deux GPU Fiji XT qui seront cadencés à 1000 MHz, comptant au total de 8192 Stream Processors, 128 ROP et 512 TMU. Chaque GPU sera bien sûr équipé de 4 Go de mémoire HBM profitant d’une bande passante de 512 Go/s (sur bus 4096 bit à 500 MHz). Le refroidissement de cette Fury X2, un point évidemment sensible, sera confié comme sur la R9 Fury X à un système hybride basé sur un circuit de watercooling fermé. Son TDP est donné pour une valeur de 375W.

A LIRE  The Last Guardian : découvrez les notes attribuées par la presse mondiale

Il devrait s’agir de la dernière sortie importante dans le portfolio Radeon d’une carte graphique sur architecture GCN, la firme ayant l’intention de se concentrer dès cette année sur les cartes qui seront équipées de puces gravées en 14 nm sur architecture Polaris.

Profil de Cliint, Rédaction Jeuxvideo.com
Par Cliint, Rédaction Jeuxvideo.com

MPTwitter



Source by [author_name]