mardi 2 février 2016 dans Actualité

Dans une chronique, un journaliste de France Inter accuse Cyril Hanouna de faire subir des humiliations répétées à ses chroniqueur.

La normalisation de l’humiliation dans Touche… par Spi0n

Lundi 1 février 2016, Bruno Donnet a taclé l’émission ce Cyril Hanouna « Touche pas à mon poste » dans sa chronique « L’instant M » sur France Inter. Le journaliste revient plus particulièrement sur l’émission du lundi 25 janvier où il dit avoir été estomaqué en voyant le chroniqueur Matthieu Delormeau se faire humilier par Cyril Hanouna, qui l’aurait obligé à se vider un bol de nouilles dans le slip en guise de gage. Le journaliste de France Inter a ensuite diffusé les extraits de l’émission dans lesquels on peut entendre Matthieu Delormeau supplier de ne pas subir cette humiliation.

bruno-donnet-humiliation-touche-pas-mon-poste-mathieu-delormeau-pates-nouilles-pantalon-france-inter-

Le journaliste a établi ensuite un parallèle entre ces pratiques humiliantes envers Matthieu Delormeau, le « souffre-douleur » de l’équipe et le bizutage ou le harcèlement au travail. Selon lui, la grosse différence est que sur le plateau de TPMP, l’acte est normalisé, alors que la harcèlement est interdit par la loi. Bruno Donnet part du principe que l’audience donne à Cyril Hanouna une certaine forme d’immunité, et que personne n’a le courage de lui dire que ce qu’il fait avec Delormeau est amoral.

Avant de publier votre commentaire :

  1. Seuls les commentaires des comptes Disqus validés sont affichés. (E-mail valide requis)
  2. Pas de first / up / like / flood et autres « jeux » de ce type.
  3. Éviter les commentaires hors sujet et/ou ayant pour but la provocation.
  4. Pas d’insultes, moqueries, discrimination entre membres.
  5. Pas de liens/images au contenu adulte (porno/violents).
  6. Pas d’avatars ou pseudos à connotations déplacées.
  7. Merci de rester courtois et tolérant dans les débats.



Si une de ces règles venait à ne pas être respectée, votre compte (peu importe son ancienneté) est susceptible d’être banni.