Amazon se prépare à concurrencer Unity et l’Unreal Engine. Le géant américain a lancé mardi son propre moteur de jeu : Lumberyard. Celui-ci possède des arguments solides sur ses concurrents et pourrait bien conquérir le cœur des développeurs. Ce moteur est basé sur la technologie du CryEngine 3, dont Amazon avait fait l’acquisition il y a environ un an pour plus de 50 millions de dollars.

Lumberyard a l’avantage d’être entièrement gratuit puisqu’il ne nécessite pas d’abonnement et Amazon ne touchera pas de redevance sur les jeux vendus. Le code source est disponible librement, ce qui permet à n’importe quel studio d’adapter l’outil selon sa convenance. Lumberyard est disponible dès aujourd’hui en bêta et permet de développer des jeux PC et consoles. Les jeux mobiles et en réalité virtuelle suivront prochainement.

Pour rentabiliser cette belle affaire, Amazon compte sur la vente de services AWS, qui eux seront payants. En parallèle, le géant américain lance Gamelift, un service indispensable pour l’exploitation de jeux en réseau. Celui-ci sera facturé 1,5$ par jour par tranche de mille utilisateurs.

Une des grandes nouveautés apportées par le Lumberyard est le support natif de Twitch, qu’Amazon avait acheté en 2014 pour 970 millions de dollars. La plate-forme de téléchargement est intégrée au moteur et ouvrent de nouvelles perspectives aux développeurs. Il sera par exemple possible d’adapter la difficulté du jeu en fonction du nombre de spectateur, ou encore d’avoir un impact sur la partie du streamer en écrivant des messages dans le chat.

Amazon présente le Lumberyard

Chargement du lecteur vidéo…

Par _Yaga_, Rédaction Jeuxvideo.com

MP



Source JV.com

A LIRE  Sniper Elite 4 : un nouveau trailer qui raconte l'histoire du jeu