La légende du folk, Bob Dylan a annoncé, lundi 7 mars, la sortie de son 37e album, accompagnée d’une tournée américaine d’une trentaine de dates. Son nouvel opus, intitulé « Fallen Angels » sera disponible à compter du 20 mai, soit quatre jours avant que l’auteur-compositeur américain ne fête ses 75 ans.

C’est sur les réseaux sociaux, que le natif de Duluth (Minnesota) a relayé l’information. Une annonce toute en discrétion : la sortie de son album étant mentionnée en petits caractères au bas d’une affiche annonçant sa série de concerts aux Etats-Unis.

A cette occasion, il prendra la route avec une autre séptuagénaire, la chanteuse de blues et de soul Mavis Staples assurant sa première partie. Bob Dylan avait déjà fait savoir qu’il se produirait au Japon en avril, pour une quinzaine de dates.

Préserver son héritage musical

« Fallen Angels » sortira à peine plus d’un an après son dernier album, « Shadows in the Night », qui regroupait des reprises du crooner américain Frank Sinatra.

Lire aussi : Bob Dylan dans l’ombre de Frank Sinatra

En 2012, il avait sorti « Tempest », que certains avaient interprété, erronément, comme étant un album d’adieu. L’opus partageait en effet le titre d’une des dernières pièces du dramaturge William Shakespeare, La Tempête.

S’il semble loin de songer à prendre sa retraite, le chanteur prend toutefois soin de préserver son héritage musical : Bob Dylan a annoncé la semaine dernière la vente de ses archives, avec plus de 6 000 objets, enregistrements et documents, à l’université américaine de Tulsa, dans l’Oklahoma, qui prévoit de créer un espace d’exposition permanent.

A LIRE  Baisser les dépenses de l’État : un tabou impossible à lever

En 2014, il avait publié un coffret de l’ensemble des enregistrements réalisés en 1967 en vue de l’album « The Basement Tapes », finalement sorti en 1975.

Lire aussi : Bob Dylan entrouvre son garage