Strasbourg a arraché son billet pour les demi-finales de l’Eurocoupe au bout d’un long suspense, mercredi 23 mars au Rhénus, grâce à son match nul contre les Russes de Nijni Novgorod, 91 à 91, après deux prolongations.

Les Strasbourgeois s’étaient imposés de neuf points à l’extérieur à l’aller (94-85), mais c’est également l’écart qu’avaient creusé les Russes à la fin du temps réglementaire (74-65) et à l’issue de la première prolongation (86-77).

La SIG affrontera en demi-finale les Italiens de Trente, qui ont éliminé leurs compatriotes de Milan. Strasbourg est la première équipe française à atteindre le dernier carré de l’Eurocoupe, deuxième échelon continental, depuis Chalon-sur-Saône en 2001. L’Elan avait perdu en finale de ce qui s’appelait alors la Coupe Saporta.

Le titre donnerait à l’équipe de Vincent Collet un billet pour l’Euroligue (C1). A la suite du remodelage des compétitions européennes, marqué par la lutte entre l’Euroligue et la FIBA, il s’agit du seul moyen pour Strasbourg, et pour le basket français, d’obtenir une place dans l’épreuve continentale de référence la saison prochaine.

Lire aussi : L’Europe plonge le basket français dans la crise

A LIRE  Manuel Valls: "Je veux me battre contre la droite, son candidat, son programme"