La ministre des Droits de femmes, Laurence Rossignol, le 6 avril à l'Assemblée nationale
 
La ministre des Droits de femmes, Laurence Rossignol, le 6 avril à l'Assemblée nationale – Patrick Kovarik – AFP

D’après Laurence Rossignol, lorsque l' »on cache les corps des femmes, quand on les dissimule, quand on les efface, derrière, pas loin, il y a leur dissimulation et leur effacement de l’espace public ».