A LIRE  Manuel Valls, nouvelle cible des candidats à la primaire?