L'ancien patron d'Attac, Jacques Nikonoff, préside désormais le Parti de la démondialisation.
 

Avec la volonté de faire souffler un vent nouveau sur l’échiquier politique, le Parti de la démondialisation (Pardem) annonce son intention de présenter un candidat pour la présidentielle 2017.

A LIRE  Le culte du cargo de la transformation digitale