Juger des morts, condamner des vivants à des peines extravagantes pour des petits vols ou des tentatives de coup d’Etat imaginaires, la justice angolaise est parfois surprenante.

A LIRE  En direct : suivez l’actualité politique