Marseille, c’est quoi cette série ?

De quoi ça parle ? Robert Taro (Gérard Depardieu) est maire de Marseille depuis 25 ans. Les prochaines élections municipales vont l’opposer à l’homme qu’il avait choisi pour lui succéder, un jeune loup aux dents longues (Benoît Magimel). Les deux candidats vont se livrer un combat sans merci au terme duquel un seul sortira vainqueur. Une lutte au couteau s’engage, tournant autour de la vengeance et animée par les barons de la drogue, les politiciens, les syndicats et les acteurs politiques de la ville.

Marseille, ce n’est pas…

House Of Cards. Si c’est comme ça que l’on présentait le projet alors qu’il n’en était qu’à ses prémices, Marseille n’est absolument pas la version française de la série phare de Netflix. De politique il en est bien évidemment question puisque les deux principaux protagonistes évoluent dans le milieu et que l’élection municipale est l’un des principaux enjeux. Malgré tout, la série n’explorera pas les dédales politiques, les magouilles et les machinations autant que le machiavélique House Of Cards, préférant s’attarder sur les relations familiales.

Marseille c’est plutôt…

Une tragédie shakespearienne. C’est en tout cas comme ça que Dan Franck  et Florent Siri ont imaginé leur scénario. Marseille, c’est l’histoire d’une confrontation entre deux hommes, un père et son fils spirituel. Un fils spirituel qui ne va pas tarder à trahir celui qui a été son mentor, son guide et son « sauveur » pendant plus de 20 ans. En votant contre un projet d’investissement immobilier qui tenait à cœur au maire sortant de la ville, Lucas Barrès trahit Robert Taro. Pourtant, son avenir était tout tracé : le crocodile vieillissant avait trouvé en lui son « homme de paille » comme il le dit dans la bande-annonce et avait toutes ses chances de remplacer le maire sortant. Mais parce que « le pouvoir ne se donne pas, il se prend », l’ambitieux politicien va déterrer une histoire que le maire aurait préféré oublier.

A LIRE  Des films d'animation, oui, mais pour adultes !

De par ses mélanges, Marseille peut aussi nous faire penser à Boss, autre série politique marquante. On échange ici la cité phocéenne pour la ville froide de Chicago où le maire (joué par Kelsey Grammer) tente de garder le pouvoir entre mensonges, faux-semblants et trahisons.

=> Découvrez le guide complet de la série Marseille

Marseille : Premières photos de la série Netflix avec Gérard Depardieu et Benoît Magimel

 

Benoît Magimel vs Gérard Depardieu dans la bande-annonce de Marseille :

Marseille Bande-annonce

 



Cet article a trouvé sa source chez nos confrères Allo Ciné