Un article du parti libertarien belge

Depuis de longues années, l’Europe s’enlise dans le collectivisme et prive peu à peu ses citoyens de leurs libertés individuelles les plus sacrées.

Le 13 avril 2015, la République libre de Liberland est née, profitant de l’existence d’une terra nullius le long de la frontière entre la Croatie et la Serbie.

S’agissait-il là du sursaut tant attendu des citoyens face à la montée des politiques liberticides sur le Vieux Continent ? Les rives du Danube s’apprêtent-elles à accueillir la dernière cité libre d’Europe ?
En juin 2015, les instances du Parti Libertarien ont voté en faveur de la reconnaissance du Liberland.

Suite à la visite ce 5 mai du Président Vít Jedlička à ses supporters bruxellois, parmi lesquels Patrick Smets et Alexis Grabinszky, le Parti Libertarien officialise cette reconnaissance. Nous espérons vivement que ce projet ambitieux aboutira et apportons tout notre soutien aux bâtisseurs de ce futur petit coin de paradis.



Article orginal

A LIRE  Pic de pollution : qui est concerné par la circulation alternée ?