Manuel Valls a décidé d’annuler un voyage officiel au Canada et à Saint-Pierre-et-Miquelon prévu du 15 au 19 juin afin de gérer notamment les suites du projet contesté de loi travail, a-t-on appris lundi 30 mai auprès de Matignon. Le voyage est reporté à l’automne. Le déplacement du premier ministre jeudi et vendredi en Grèce est lui maintenu.

« Au regard des événements qui rythmeront le mois de juin, le premier ministre a pris la décision, en accord avec les autorités canadiennes et québécoises, de reporter à l’automne le déplacement qu’il avait envisagé d’effectuer du 15 au 18 juin. Ce report vaut également pour l’étape prévue à Saint-Pierre-et-Miquelon » le 19 juin, a expliqué Matignon.

Deuxième voyage reporté à cause de la « loi travail »

La visite canadienne de Manuel Valls devait notamment donner lieu à une rencontre à Ottawa avec le nouveau premier ministre canadien, Justin Trudeau, et des étapes québécoises à Montréal et Québec.

C’est le deuxième voyage du premier ministre reporté du fait du projet de loi travail, après un déplacement prévu en mars en Nouvelle-Calédonie et en Australie et qui avait finalement eu lieu début mai.

La semaine dernière en Israël et dans les territoires palestiniens, des responsables politiques français, dont le candidat à la primaire de la droite Bruno Le Maire, avaient critiqué la présence à l’étranger de Manuel Valls alors que le conflit social se durcissait en France.

Lire aussi : SNCF, RATP, aéroports : une nouvelle semaine de contestation sociale

A LIRE  "Chaque jour compte." Les premiers mots de Cazeneuve à l'issue du Conseil des ministres