Une ligne de métro coupée à Lille, le trafic SNCF interrompu dans le Nord et entre la Lorraine et le Luxembourg, des routes inondées : 23 départements du nord et du centre du pays étaient en alerte orange « pluies-inondations » dans la nuit du lundi 30 au mardi 31 mai.

A 00 h 30, Météo France a levé son alerte sur les Ardennes, l’Aube et la Marne et l’a maintenue dans 23 autres départements englobant les régions Centre, Haute-Normandie, Ile-de-France, Nord-Pas-de-CalaisPicardie ainsi que la Nièvre et l’Yonne.

A Lille, « en raison des intempéries, la ligne 1 du métro est interrompue entre les stations Fives et Villeneuve-d’-Ascq jusqu’à la fin du service. Un plan de remplacement bus a été déployé », a annoncé dans un communiqué Transpole, qui gère le réseau de transport de la capitale des Flandres.

Le réseau SNCF est également touché par les précipitations qui touchent le département du Nord. « En raison de l’arrachement d’une caténaire entre Hénin-Beaumont et Dourges provoqué par les intempéries, la circulation est interrompue entre Lille et Lens via Ostricourt jusqu’à nouvel ordre », a assuré un porte-parole régional de la SNCF. La SNCF a mis en place des bus ou a détourné l’itinéraire des trains pour faire face à la situation.

Météo France annonce des « pluies particulièrement soutenues » sur l’ouest du Nord-Pas-de-Calais et de départements de la Somme et de l’Oise. Venues de Belgique, les pluies s’étendent vers l’intérieur de la France (Hauts-de-France, Huate-Normandie, Ile-de-France et une partie de la région Centre).

Evacuations en Lorraine

Dans l’Est, en Meurthe-et-Moselle, les pompiers procédaient à une cinquantaine d’interventions notamment à des évacuations de personnes, causées par une forte montée de deux cours d’eau, « dans un triangle entre les communes de Trieux, Briey et Joeuf ».

Un ruisseau qui coule habituellement sur 1 mètre de large a débordé de son lit pour atteindre 7 mètres. Les fortes pluies ont également causé une interruption des trains entre Thionville et le Luxembourg. La SNCF a mis en place dans la soirée des bus, et procédait à une reprise progressive du trafic. Les perturbations du trafic devaient se poursuivre mardi matin, avec 1 à 2 trains par heure, contre 6 habituellement.

A LIRE  Que peut apporter le biomimétisme à l’entreprise ?

La pluie a de plus semé la pagaille dans l’Yonne avec quelque 70 routes barrées ou inondées et des pompiers débordés. En Allemagne, les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le sud du pays ont causé la mort de quatre personnes et une dizaine d’autres ont été blessées.