Du côté de la secte, affiliée à l’organisation Etat islamique, « plusieurs morts et blessés ont été emportés » à Bosso, selon le ministère de la défense nigérien.

A LIRE  Santé : le programme de François Fillon n’est pas libéral !