G. de Fondaumière :

David Cage n’est pas le seul « développeur » de Detroit Become Human que nous avons pu interviewer lors de l’E3 2016, il y a aussi Guillaume de Fondaumière, qui endosse la casquette de producteur exécutif sur le projet. C’est d’ailleurs lui que nous avions interrogé en premier et nos questions ont porté essentiellement sur les ambitions du jeu, le fait de proposer plusieurs personnages jouables, plusieurs façons d’appréhender une situation, plusieurs manières de la terminer, et quelles seront les conséquences. Une structure qui n’est évidemment pas sans rappeller un certain Heavy Rain, sorti en 2010 avec toutes les difficultés que l’on connaît pour expliquer une expérience que les joueurs ne comprenaient pas encore à l’époque. Cette fois-ci, les choses sont plus simples et il semblerait que Quantic Dream ait nettement plus d’aisance pour nous emmener encore plus loin dans leur voyage et leur délire.




A LIRE  3DS : Nintendo offrira un pactole aux personnes qui trouveront des brèches de sécurité dans la console