Selon ses avocats, le fils du Guide libyen serait libre. Détenu à Zintan, condamné à Tripoli, recherché par La Haye, il est devenu une « carte politique » depuis 2011.

A LIRE  Entrave à l’IVG : les députés votent la pénalisation des sites Web