Vendredi, la patronne de la firme a été condamnée à au moins deux ans d’interdiction de posséder ou gérer des laboratoires médicaux.

A LIRE  Pourquoi la participation va être le premier enjeu de la primaire à gauche