Mort de Garry Marshall, réalisateur du film culte Pretty Woman

L’Américain Garry Marshall, réalisateur de Pretty Woman et créateur de la série Happy Days, est décédé ce mardi à l’âge de 81 ans des suites de complications liées à une pneumonie, ainsi que le rapporte le site Variety. Spécialiste de la comédie romantique, il avait dévoilé au mois de mai dernier le long métrage Joyeuse Fête des Mères.

Après s’être installé à Hollywood en 1961, Garry Marshall se consacre de manière quasi-exclusive, vingt ans durant, à la télévision. Scénariste pour de nombreuses sitcoms (The Dick Van Dyke Show, Laverne & Shirley), il se distingue surtout en créant et produisant à partir de 1974 la célèbre série Happy Days. En 1982, ce natif de New York, frère de la réalisatrice Penny Marshall, se lance pleinement dans le septième art en réalisant son premier long-métrage, Young doctors in love, une parodie des soap-opéras.

Devant sa caméra : beaucoup de stars… et une « Pretty Woman »

En 1984, Le Kid de la plage, emmené par un tout jeune Matt Dillon, apporte à Garry Marshall une véritable crédibilité en tant que réalisateur. Très vite spécialisé dans la comédie, il dirige Tom Hanks dans Rien en commun (1986) et le couple Kurt Russell/Goldie Hawn dans Overboard. Mais c’est en 1990 qu’il connaît la consécration avec Pretty Woman, comédie qui propulse Julia Roberts au rang de star internationale. Garry Marshall teinte ensuite son cinéma de nostalgie avec Frankie & Johnny, emmené par Al Pacino et Michelle Pfeiffer.

La bande-annonce de « Pretty Woman » :

Pretty Woman Bande-annonce

A LIRE  Game of Thrones : de courtes images de la saison 7 dans une bande-annonce des séries d'HBO

Particulièrement à l’aise dans la comédie romantique, Garry Marshall retrouve Julia Roberts et Richard Gere en 1999 pour les besoins de Just married (ou presque). En 2001, il réalise le conte de fées moderne Princesse malgré elle puis sa suite, trois ans plus tard, intitulée Un mariage de princesse, deux films qui marquent le retour de Julie Andrews sur grand écran. Il signe ensuite Fashion Maman (2003), avec Kate Hudson, et Mère-fille, mode d’emploi (2006), emmené par Jane Fonda et Lindsay Lohan.

Une fin de carrière placée sous le signe de la Fête

En 2010, Garry Marshall réunit un casting extraordinaire pour les besoins de la comédie romantique Valentine’s Day : sa muse Julia Roberts, Jessica Alba, Anne Hathaway, Jessica Biel, Jennifer Garner, Jamie Foxx, Bradley Cooper ou encore Ashton Kutcher fêtent ainsi l’amour devant sa caméra. L’année suivante, pour Happy New Year, le réalisateur s’entoure à nouveau de nombreuses stars parmi lesquelles Robert De Niro, Hilary Swank ou encore Sarah Jessica Parker. En 2016, avec Joyeuse Fête des Mères, il boucle sa « trilogie festive », retrouvant une Julia Roberts entourée pour l’occasion de Jennifer Aniston, Kate Hudson et Jason Sudeikis.

La bande-annonce de « Joyeuse Fête des Mères », dernier long métrage de Garry Marshall :

Joyeuse Fête des Mères Bande-annonce

 



Cet article a trouvé sa source chez nos confrères Allo Ciné