Le président Ibrahim Boubacar Keïta a décrété un deuil national de trois jours et s’est rendu à Ségou pour décorer à titre posthume les 17 soldats morts lors d’une attaque djihadiste.

A LIRE  Les renseignements britanniques ont surveillé le patron d’OVH, premier hébergeur européen