Depuis sa sortie en 2012, la Wii U s’est écoulée à quelque 13 millions d’exemplaires dans le monde. C’est en effet ce que Nintendo a fait savoir lors de la publication de ses derniers résultats financiers, en précisant que les ventes avaient connu une baisse sur le premier trimestre par rapport à l’année fiscale précédente.  Alors que la console comptait 470 000 unités commercialisées du 1er avril au 30 juin 2015, sur les trois premiers mois de l’exercice en cours, le score est d’à peine 200 000. Triste. Du coup, pour l’année fiscale complète, Nintendo ne pense pas être en mesure d’écouler plus de 800 000 Wii U dans le monde.

En ce qui concerne la 3DS, même si elle peut s’appuyer sur un parc installé de quasiment 60 millions de consoles, la tendance actuelle est également à la baisse : sur le premier trimestre, on passe de 1 million de consoles vendues en 2015-2016 à 940 000 en 2016-2017. Enfin, au niveau des amiibo, c’est aussi la soupe à la grimace puisque les célèbres figurines et les cartes plafonnent respectivement à 1,7 et 1,3 million d’exemplaires vendus. Dans son document, Nintendo est conscient que le manque de jeux compatibles avec sa poule aux oeufs d’or complique les choses.

Sachant que 53,6 millions d’amiibo avaient trouvé preneur l’année dernière (24,7 millions pour les figurines, 28,9 millions pour les cartes), il va être difficile pour la firme de Kyoto de reproduire cet exploit.




A LIRE  Crash Bandicoot N. Sane Trilogy : les trois premiers épisodes de la série arrivent sur PS4 !