le-goïc-brest-attentat-eglise-twitter-blague-polemique
 

« Du coup, le prêtre mort en martyr, il a le droit à 70 enfants de choeur au Paradis? » C’est par ce tweet publié deux heures après l’égorgement du père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray le 26 juillet que Julie Le Goïc s’est signalée. Cette élue brestoise est depuis l’objet d’insultes, de menaces et d’appels à la démission.