Legends of Tomorrow ce soir sur TMC : Victor Garber nous dit tout sur cette nouvelle série super-héroïque !

Vous l’avez aimé dans Flash, vous l’adorerez dans Legends of Tomorrow ! Invité au dernier Festival de Monte-Carlo, Victor Garber est au casting de la nouvelle série DC Comics à découvrir dès aujourd’hui sur TMC. Il y reprend son rôle du professeur Martin Stein qui, en binôme avec l’intrépide Jax (Franz Drameh), se transforme en Firestorm, un être doté de pouvoirs surnaturels. Mais c’est aussi au travers de séries cultes comme Eli Stone et évidemment Alias que le comédien s’est fait connaître par les téléspectateurs du monde entier.

Tant de sujets à aborder en sa compagnie, et donc voici ci-dessous une retranscription si vous ne parlez pas anglais.

AlloCiné : Bonjour Victor, que connaissiez-vous de l’univers de DC et des comics en général avant de rejoindre la série Flash ?
Victor Garber : Je dois l’avouer, en toute honnêteté, que je n’avais aucun lien avec l’univers des comics, ce n’était tout simplement pas dans mes centres d’intérêt. Mais ça l’est désormais et je suis très heureux de l’accueil de ces séries auprès des fans. Je suis très flatté par leur enthousiasme, et je peux vous dire qu’ils veulent à tout prix qu’on leur dédicace leurs photos! C’est à la fois très excitant et en même temps complétement différent de ce que j’ai pu connaître jusqu’ici.

Vous aviez collaboré avec Greg Berlanti par le passé. Comment avez-vous approché pour rejoindre la série Flash ?
Greg Berlanti est le créateur d’Arrow, Flash, Legends of Tomorrow, Supergirl, Blindspot et d’autres séries actuellement diffusées. Nous avions travaillé ensemble sur Eli Stone qui était un programme en avance sur son temps. Quelques années se sont écoulées depuis et il m’a téléphoné pour me proposer le rôle de Martin Stein dans Flash. Je ne connaissais pas du tout la série donc j’ai regardé quelques épisodes, lu quelques scénarios et j’ai trouvé que cela avait l’air d’être un rôle très amusant à faire. Je n’avais à l’époque aucune idée que Legends of Tomorrow allait se faire par la suite, cela devait être en projet mais on ne m’en avait pas parlé. Mais me voilà désormais, à incarner Martin Stein dans cette série.

Quel est le rôle exact de votre personnage au sein de cette équipe de super-héros ?
Martin Stein a une place de patriarche dans cette équipe, les autres membres sont plus jeunes que lui. Il est le plus expérimenté, bien qu’il se comporte à l’occasion comme un enfant, mais n’est-ce pas notre cas à tous ? C’est quelqu’un de très intelligent, qui souhaite se rendre le plus utile possible, c’est l’un des plus enthousiastes de l’équipe.



Etait-il primordial à vos yeux d’entretenir d’étroites relations avec les autres membres du casting de la série ?
Oui c’est important pour moi de me rapprocher des autres membres de l’équipe pour faciliter le travail d’acteur. J’ai eu beaucoup de chance car Robbie Amell, qui était mon premier binôme de Firestorm, est un de mes amis. Et maintenant il y a Franz Drameh, un jeune acteur britannique que j’ai découvert avec la série, c’est quelqu’un avec qui je m’entends à merveille. J’en suis ravi.

Avez-vous gardé le contact avec l’équipe de Flash et continuez-vous à suivre la série ?
Je n’ai pas tellement l’occasion de regarder la télévision mais Danielle Panabaker et Candice Patton sont ici au Festival, et nous avons pu voyager ensemble ce qui était un vrai bonheur. Flash a été mon premier foyer dans l’univers des super-héros et les membres de l’équipe de cette série me manquent beaucoup. J’ai adoré travailler avec eux, avec Jesse Martin, Tom Cavanagh et Grant Gustin bien entendu… nous nous sommes beaucoup amusés tous ensemble. La saison prochaine il y aura des cross-over donc j’espère revenir dans Flash.

Puisque l’on parle de cross-over, de quelles informations disposez-vous sur l’épisode événement qui réunira les quatre séries DC Comics de la CW ?
Je n’ai aucune information et croyez-moi si j’en avais je vous le dirais car je ne suis pas partisan de cette politique anti-spoiler. Je ne sais rien du tout, cela va dépendre du planning de chacun car si Grant vient nous rendre visite ou que je tourne dans Flash, cela va tout chambouler. Il faut juste espérer que les scénaristes savent ce qu’ils font, nous sommes impatients à l’idée de faire se rencontrer tous ces univers DC Comics.

Et concernant la saison 2 de Legends of Tomorrow ?
(sourire) A votre avis ? Non je n’en sais pas davantage ! Ce que je sais simplement c’est qu’il y aura des changements par rapport à la première saison et que nous explorerons certaines époques davantage que le temps d’un seul épisode. De nouveaux personnages seront introduits, mais aussi de nouveaux enjeux bien que j’ignore encore s’il s’agira d’une seule et même mission comme l’an passé avec Vandal Savage. J’espère tout simplement que les relations entre les personnages seront au cœur de l’intrigue car c’est ce que je trouve le plus intéressant.



Legends of Tomorrow est une série qui traite du voyage dans le temps. En tant qu’acteur, changer d’époque à chaque épisode est-il un challenge supplémentaire ?
Le plus gros défi pour moi est de me rappeler à quelle époque se situe chaque épisode car sans mon costume je n’en aurais aucune idée. Je m’embrouille car je ne suis pas très intelligent, à l’inverse de Martin Stein. Le vrai défi au final c’est le rythme auquel nous sommes soumis. Que nous soyons dans le Far West ou dans les années 50, il n’y a pas de temps à perdre car nous devons tout tourner avant la tombée de la nuit.

A quelle époque, passée ou future, aimeriez-vous voyager ?
Je resterais ici (sourire). Les voyages dans le temps ne m’intéressent pas.

Vous avez également tourné dans Alias : quels souvenirs gardez-vous de cette série ?
Cette série est un souvenir que je chéris encore, je suis resté en contact avec pas mal de membres de l’équipe. Alias a changé ma vie, J.J. Abrams m’a offert ce rôle qui a littéralement changé le cours de ma vie. Nous sommes restés en contact avec Jennifer Garner, Bradley Cooper, Michael Vartan ou encore Ron Rifkin. Ils sont un peu comme une seconde famille pour moi.



Beaucoup de séries font leur retour ces derniers temps à la télévision…
Hum, je me demande quelle va être votre question ! Non ! Alias ne va pas revenir. Je vous charrie bien entendu, mais beaucoup de gens me posent régulièrement la question. A l’évidence, retrouver une telle équipe serait le bonheur total. Mais nous sommes trop vieux désormais. Jennifer est la mère de trois enfants, et il serait difficile pour nous de refaire ce genre d’histoires.

Donc Alias ne reviendra donc jamais ?
La série existe toujours, il suffit de la revoir.

Vous êtes resté en contact avec l’équipe d’Alias, est-ce également le cas avec J.J. Abrams ?
Je croise régulièrement J.J. et nous discutons très souvent par e-mail. Je l’aime beaucoup ainsi que sa famille, ses trois enfants et sa femme Katie est extraordinaire. Je suis très proche d’eux.

Qu’avez-vous pensé de son Star Wars ?
Je l’ai vu et j’ai adoré ! Ce n’est pas mon genre de prédilection mais j’ai fait une exception pour ce film.



Cet article a trouvé sa source chez nos confrères Allo Ciné

A LIRE  Whiplash sur Cine+Club : 5 choses à savoir sur ce Full Metal Jacket du jazz