A LIRE  Pourquoi la participation va être le premier enjeu de la primaire à gauche