Après sept semaines de procès, les jurés ont rendu mercredi 13 avril leur verdict sur le sort des neuf hommes mis en cause dans le braquage avorté qui coûta la vie à Aurélie Fouquet. Accusés du meurtre le 20 mai 2010 de la policière municipale à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), Daouda Baba et Olivier Tracoulat ont été reconnus coupables et condamnés respectivement à 20 et 30 ans de prison.

Rabia Hideur, acquitté pour le meurtre de la policière, a pour sa part été déclaré coupable d’association de malfaiteurs et condamné à 10 ans de prison. Redoine Faïd, considéré comme le cerveau du braquage, a été condamné à 18 ans de prison pour sa participation au projet de braquage, association de malfaiteurs, détention et transport d’armes et d’explosifs.

Repéré par des policiers, un groupe de braqueurs s’était lancé le 20 mai 2010 dans une course folle sur l’autoroute, tirant sur les forces de l’ordre et blessant des automobilistes. C’est à Villiers-sur-Marne qu’ils avaient mitraillé une voiture de police municipale qui arrivait, tuant la policière de 26 ans, et blessant son coéquipier, avant de prendre la fuite.

Ni l’enquête, pauvre en preuves matérielles, ni sept semaines de procès, marquées par la loi du silence, n’ont permis de distribuer exactement les rôles, laissant cette lourde tâche aux jurés.