Le MINI Challenge est une coupe monotype. A la belle époque, il avait essaimé avec une coupe européenne, une coupe allemande et même une édition moyen-orientale. Aujourd’hui, il ne reste plus que le MINI Challenge UK et le MINI Challenge Italia. Pour 2017, la coupe transalpine s’offre des changements.

Le premier changement, c’est que l’organisation du MINI Challenge Italia est désormais sous-traité à Promodrive. Jusqu’ici, cette structure n’était qu’une des écuries présentes dans la coupe. Cela reste néanmoins une coupe officielle, soutenue par l’antenne transalpine du constructeur. Les meeting ont toujours lieu lors des Aci Racing Week-end (où il y a notamment la F4 Italia.)

Surtout, la coupe s’offre une nouvelle voiture (conservant l’aspect de la Cooper S) pour sa septième année. Le moteur 2,0l turbo est poussé à 265ch grâce à une nouvelle injection Bosch Motorsport. La boite est toujours séquentielle, à 6 rapports. L’autobloquant reste mécanique. Les jantes ont toujours 17 pouces, mais elles ne proviennent plus de BBS. Les amortisseurs disposent désormais de deux réglages à l’avant et d’un réglage à l’arrière.

Britanniques et Italiens ont du mal à remplir la grille. Les Britanniques remédient à cela en invitant les précédentes générations de MINI Challenge. Les Italiens se contentent d’accepter la voiture utilisée jusqu’à l’an dernier, avec son moteur 231ch. Le « B » s’appelle ainsi MINI Challenge Lite et le « A », MINI Challenge Pro.

Source :
MINI Italia



Article tiré de l’excellent site Le Blog Auto