Quelles sont les intentions de Microsoft avec le rachat de LinkedIn ?

Si vous suivez un minimum l’actualité technologique (et AndroidPIT), vous êtes forcément au courant du rachat par Microsoft de LinkedIn, le plus grand réseau social professionnel dans le monde (avec plus de 400 millions d’utilisateurs), pour plus de 26 milliards de dollars (23,3 milliards d’euros). Mais quelle est donc l’intention du fabricant de Windows avec cette acquisition ?

Les détails de l’accord

Dans un communiqué officiel, Microsoft a expliqué offrir 196 dollars par action, ce qui fait monter le coût total de l’acquisition à plus de 26,2 milliards de dollars. « LinkedIn conservera sa marque distincte, sa culture et son indépendance » assure Microsoft. Jeff Weiner, actuel CEO de l’entreprise, restera à son poste et sera désormais rattaché à Satya Nadella, CEO de Microsoft.

Microsoft a offert 196 dollars par action à LinkedIn. © ANDROIDPIT

Toujours selon le communiqué, l’achat a été approuvé à l’unanimité par les conseils d’administration des deux sociétés. L’accord doit être désormais approuvé par les actionnaires de LinkedIn et passer par les approbations réglementaires des autorités de réglementation.

Microsoft de plus en plus axé sur les entreprises

L’achat de LinkedIn montre un Microsoft de plus en plus intéressé à se focaliser sur le marché des entreprises, où il obtient déjà une grande partie de son chiffre d’affaires. Apparemment, la société souhaite intégrer de plus en plus de produits à cet environnement et le réseau social fera partie de cette stratégie.

Aujourd’hui, la poule aux oeufs d’or de la société est sa division de cloud computing (Azure) et ses serveurs

Ce rachat prend donc toute sa logique ici. Pour vous faire une idée, Windows ne représente aujourd’hui que la quatrième source de revenus de Microsoft, soit seulement 10% de son chiffre d’affaires. Aujourd’hui, la poule aux oeufs d’or de la société est sa division de cloud computing (Azure) et ses serveurs.

La deuxième plus grande source de revenus du géant américain (et c’est l’exception à la règle) est son département dédié aux jeux tiré par les ventes des consoles Xbox et les services en ligne de Xbox Live. Enfin, la médaille de bronze revient à l’activité générée par le package Office. Et c’est seulement après que l’on retrouve Windows.

Le mobile passe aussi par le chemin des entreprises

Après avoir échoué avec Windows Phone et annoncé le licenciement de 1850 employés dans sa branche mobile, Microsoft a également décidé de réorienter ce qui reste de cette division vers les activités mobiles des entreprises.

Pour intégrer la « partie mobile » dans cette stratégie, Microsoft utilisera initialement le Lumia 650 comme vaisseau amiral. Toutefois, de nouveaux dispositifs sous Windows 10 plus en rapport avec ce nouveau plan devraient arriver ensuite en 2017.

windows 10 mobile

Windows 10 Mobile : le salut devrait passer par le chemin des entreprises. © ANDROIDPIT

Le plan s’apparente finalement à un « Ctrl + Alt + Suppr » pour 2017 avec un nouveau smartphone – peut-être un Surface Phone – pour réellement attaquer le marché mobile des entreprises. Ainsi, l’objectif est d’offrir un package complet de solutions matérielles et logicielles. L’intégration de LinkedIn prend ainsi parfaitement son sens car 60% de son trafic provient de dispositifs mobiles.

Comment LinkedIn entre dans cette stratégie d’entreprise de Microsoft ?

Il est trop tôt pour savoir comment Microsoft prévoit de faire de l’argent avec Linkedin, et les déclarations des dirigeants des deux sociétés, que vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessous (en anglais), n’aident pas beaucoup. Mais nous pouvons essayer de prédire certains mouvements.

La première conséquence de ce rachat est la probable intégration des solutions de productivité et de communication de Microsoft au sein de LinkedIn. Dans la vidéo, Satya Nadella, le CEO de Microsoft, rappelle être « un admirateur profond de la productivité facilitée grâce aux outils et aux moyens de communication, et prendre ces instruments et les connecter à un réseau professionnel peut faciliter la vie de ses utilisateurs ».

On peut associer cette déclaration à un autre passage présent dans le communiqué de presse de Microsoft : « Ensemble, nous pouvons accélérer la croissance de LinkedIn, ainsi que celle de Microsoft Office 365 et de Dynamics puisque notre idée est de chercher à faciliter la vie de chaque individu et de chaque organisation dans le monde. »

AndroidPit Linkedin Microsoft CEO 2016 06 12

Les dirigeants de Microsoft et LinkedIn réunis. © Microsoft

Autrement dit, il est raisonnable de penser que dans un avenir proche LinkedIn intégrera Office 365 dans son environnement. Grâce à cela, l’utilisateur pourra créer et partager du texte (Word), des feuilles de calcul (Excel) et des présentations (PowerPoint) au sein du réseau social, les enregistrer dans le cloud (OneDrive) et communiquer directement avec ses contacts professionnels via Skype. Toutes ces caractéristiques peuvent être incluses dans la formule Premium vendue par Linkedin à ses utilisateurs.

En outre, en se concentrant sur les entreprises qui paient pour annoncer leurs postes vacants sur Linkedin, l’intégration avec Dynamics – un outil ouvert pour la Gestion de la Relation Client (CRM en anglais) est également logique. Avec elle, les entreprises clientes de Linkedin peuvent partager l’information de manière plus efficace, cibler mieux les candidats ou encore extraire et sélectionner des données précieuses.

Quoi qu’il en soit, dans sa nouvelle stratégie de conquête des entreprises, Microsoft a peut-être acheté le meilleur partenaire pour se développer. Il ne reste plus désormais qu’à attendre les fruits de cette opération.

Et vous, que pensez-vous du rachat de LinkedIn par Microsoft ?