Scalebound, l'exclusivité Microsoft (Xbox One, PC), est purement et simplement annulée

Scalebound, l’exclusivité que Microsoft a signé auprès des studios PlatinumGames (Bayonetta, Vanquish, NieR Automata), vient d’être purement et simplement annulée. L’information a émergé hier soir aux alentours de 23 heures lorsque Jason Schreier de Kotaku a commencé à faire circuler la rumeur. Puis d’autres journalistes ont ajouté leur pierre à l’édifice, comme ceux d’Eurogamer, qui ont précisé que la collaboration entre Microsoft et le studio japonais a pris fin il y a quelques jours, sans donner de raisons plus précises. Puis Kotaku a contacté Microsoft pour en savoir davantage et le géant américain a promis une déclaration officielle très bientôt. Un communiqué qui est parti quelques heures plus tard où Microsoft confirme que le partenariat exclusif entre les deux parties est aujourd’hui caduque :
 

Après avoir étudié la question en détails, Microsoft Studios a décidé d’arréter la production de Scalebound. Nous travaillons dur pour offrir une fantastique sélection de jeux à nos fans pour cette année, qui comprend Halo Wars 2, Crackdown 3, State of Decay 2, Sea of Thieves et bien d’autres. 

C’est un véritable coup d’oeil pour les joueurs Xbox One et PC qui s’étaient pourtant fait une belle idée de ce jeu d’action dynamique, dont la dernière prestation remontait à l’E3 2016, avec en prime la promesse de tourner sur une Xbox One Scorpio dans les meilleures configurations. Certains confrères comme Gameblog évoquaient déjà en juin dernier des frictions entre Kamiya, le game director, et Microsoft qui ne se seraient pas entendus sur certains aspects du gamelay. Microsoft aurait en effet réclamé davantage d’armes à feu, ce qui n’a evidemment pas plus au Game Designer japonais au caractère bien trempé. Il s’agit évidemment de bruits de couloir et à l’heure actuelle, on ne sait toujours pas quelles sont les raisons véritables, et la grande question qui se pose aujourd’hui est de savoir si le studio peut sortir le jeu avec un autre éditeur, un peu comme ce fut le cas avec Rime qui était au départ une exclusivité PS4. Phil Spencer, le patron de Xbox, est néanmoins intervenu sur Twitter expliquant qu’il s’agissait de la meilleure décision à prendre pour les joueurs, même si elle fut difficile.