Alors que l’Impreza a été remaniée l’an passé, la nouvelle génération des WRX et WRX STI n’est pas prévue tout de suite. Toujours basées sur l’ancien modèle de la compacte, les deux teigneuses turbocompressées de la gamme Subaru vont néanmoins recevoir leurs habituelles modifications annuelles.

Esthétiquement, les versions du millésime 2018 verront leur face avant gagner (encore) en agressivité, via une nouvelle calandre et des inserts noirs retravaillés. Les feux quant à eux reçoivent un nouveau système d’éclairage LED adaptatif sur la STI. Disponible également sur la WRX, il est cependant réservé à la version Limited.

Sur cette dernière, c’est sur le châssis et la transmission que le constructeur a majoritairement porté son effort ; ainsi, les réglages de suspensions ont été revus pour plus de confort, la boîte manuelle à six rapports est équipée de nouveaux synchros pour des passages de rapports moins rugueux, l’embrayage est désormais plus progressif, et la direction a été retouchée pour un meilleur feeling.

De son côté, la grande sœur STI n’est pas en reste ; en sus des améliorations portées aux suspensions de la WRX, le système de contrôle du différentiel DCCD a été amélioré pour offrir plus de réactivité. De même, les jantes passent à 19 pouces de diamètre (chaussées en 245/35R19), ce qui n’est pas de trop pour accueillir les nouveaux étriers de freins Brembo à 6 pistons fixes. A noter que ces derniers sont désormais peints en jaune, et toujours épaulés par des homologues arrières à 2 pistons fixes.

Intérieurement enfin, Subaru continue ses incessantes évolutions pour se rapprocher des standards allemands, avec notamment l’adoption de vitres latérales plus épaisses, gage d’une meilleure insonorisation. Les matériaux utilisés pour l’accastillage sont également améliorés, et de nouvelles poignées de portes sont au programme. Enfin, l’accoudoir central arrière est désormais muni de porte-gobelets.

Quoiqu’il en soit, toutes ces évolutions concernent principalement le marché nord-américain, sur lequel Subaru devient peu à peu un acteur majeur, et où les WRX et WRX STI sont disponibles en plusieurs versions, dont la déclinaison Limited évoquée plus haut. Dans nos contrées en revanche, seule la WRX STI forte de ses 300 chevaux est au catalogue. Dommage….

Plus d’images ? C’est par ici

Source : Autoevolution

Illustrations : Subaru



Article tiré de l’excellent site Le Blog Auto