On avait déjà vu un Thierry Neuville très rapide avec la nouvelle Hyundai i20 au Monte Carlo, le revoilà en tête en Suède devant un étonnant Latvala.

La saison de WRC commence par deux morceaux d’anthologie « rallystique » que sont le Monte Carlo et le rallye de Suède. Ce weekend, au programme, plus de 1400 km dont 331,74 de spéciales ultra-glissantes.

Si Latvala s’adjuge la premier super-spéciale, Neuville prend la tête dès la 2nde spéciale. S’en suit un duel à distance avec un Latvala retrouvé sur sa nouvelle Toyota Yaris. Les deux signent les meilleurs temps jusqu’à la 7ème spéciale. Là, Latvala laisse filer près de 18 secondes et Neuville creuse l’écart qu’il porte à 24 secondes. Hier soir, après la première journée, Neuville possède 28 secondes sur Latvala et près de 50 sur Tänak sur Ford Fiesta. Juste après on trouve Meeke et Ogier qui se battent en dixièmes de secondes. Ogier ouvre la route, mais uniquement sur ce vendredi selon la nouvelle règle. A voir si cela va changer quelque chose le samedi.

Ce matin justement, on retrouve Tänak et Ogier, coéquipiers chez M-Sport, en tête des spéciales. Cela leur permet de recoller à Latvala. Ogier passe Meeke qui perd du temps. La 12 ème spéciale est annulée et à la fin de la 13ème, Neuville est en tête avec 31 secondes sur Latvala mais 42 sur Tänak qui a donc repris 8 secondes. Ogier est 4ème à 57 secondes. Suivent Meeke, Sordo, Breen, Evans, Paddon et Lefebvre.

Très peu d’erreurs pour le moment ou de crevaisons (en WRC). On notera Evans qui a crevé très tôt dans le rallye ou Breen qui a fait un tête-à-queue et avoue lever le pied suite à cela. Les conditions sont assez précaires avec de la neige et pas mal de glace cachée. La différence se fait à la fois sur les réglages de la voiture, mais aussi sur la confiance du pilote en son copilote, les notes, et la voiture. Visiblement chez Hyundai, Neuville a une grosse montagne de confiance.

Mads Ostberg découvre la Fiesta WRC 2017 sur ce rallye. Malheureusement, il a perdu son énorme aileron arrière. « Il est parti quand j’étais absolument à fond de 6 » a-t-il expliqué. Arrivé à la 4ème spéciale, il a du jeter l’éponge dans la 8ème et dernière de la journée. Il prend 10 minutes de pénalité et est désormais 19ème à 13 minutes 26. Dommage car sans cela il serait sans doute 8ème.

Pos # Pilote Voiture Temps Diff préc. Diff 1er
1. 5 T. NEUVILLE Hyundai i20 1:54:33.7
2. 10 J. LATVALA Toyota Yaris 1:55:05.3 +31.6 +31.6
3. 2 O. TANAK Ford Fiesta 1:55:15.6 +10.3 +41.9
4. 1 S. OGIER Ford Fiesta 1:55:30.9 +15.3 +57.2
5. 7 K. MEEKE Citroën C3 1:55:46.2 +15.3 +1:12.5
6. 6 D. SORDO Hyundai i20 1:56:45.2 +59.0 +2:11.5
7. 8 C. BREEN Citroën C3 1:57:06.5 +21.3 +2:32.8
8. 3 E. EVANS Ford Fiesta 1:58:36.7 +1:30.2 +4:03.0
9. 4 H. PADDON Hyundai i20 1:59:56.2 +1:19.5 +5:22.5
10. 15 S. LEFEBVRE DS3 (2016) 2:00:30.7 +34.5 +5:57.0

Source et illustration : WRC



Article tiré de l’excellent site Le Blog Auto