Coinbase revendique plus de dix millions d’utilisateurs sur sa plateforme web, et sa bourse (GDAX) traite des volumes de transactions de près de 360 milliards de dollars US chaque jour.

Après la décision de justice, les actions. Coinbase, le géant des échanges de devises cryptographiques, a informé à des milliers de ses clients par courrier qu’il allait communiquer leurs données aux autorités fiscales américaines.

En mars 2017, l’Internal Revenue Service (le fisc américain) a intenté une action en justice contre la société pour avoir accès aux informations des utilisateurs, au motif que ces derniers ne déclaraient pas aux impôts les plus-values réalisées entre 2013 et 2015.

Après 8 mois de procès, l’administration fiscale a obtenu gain de cause partiel et il a été ordonné à l’échange de transmettre les données personnelles de chaque client détenant des avoirs supérieurs à 20 000 dollars – notamment le numéro d’identification du contribuable, le nom, la date de naissance, l’adresse, les relevés de compte ainsi que les factures. L’IRS demandait initialement les informations de tous les clients américains sans distinction de revenus, soit ceux de 480 000 personnes.

La lettre demande aux clients de consulter un avocat s’ils souhaitent poser des questions. La FAQ affichée sur le site Web de Coinbase, et mise à jour le 2 février indique:

« Nous rappelons à tous nos clients que vous avez la responsabilité de déclarer et de payer des impôts sur tous les gains imposables. Veuillez consulter votre comptable ou votre conseiller fiscal pour vous assurer que vous déclarez et payez les impôts correctement. »

D’après financemagnates



Relayé par CryptoActu