La banque mobile permet déjà d’acheter des ethers, bitcoins et litecoins depuis décembre 2017.

Revolut veut bousculer le secteur bancaire, et compte bien se démarquer. À des années lumières de la position des institutions bancaires « traditionnelles » sur les actifs cryptographiques, la néobanque continue son expansion dans ce domaine, en annonçant l’ajout de deux autres actifs à celles qu’elle propose déjà. Les heureux élus ne sont autres que le Ripple (XRP) et le Bitcoin Cash (BCH), ceux « que [ses] utilisateurs ont le plus demandés ».

Revolut est une entreprise fintech fondée en juillet 2015 à Londres. Elle se définit comme une « alternative bancaire numérique », offrant une carte de débit , un service de transfert d’argent ou encore un service d’« investissement » dans les cryptomonnaies. Comme beaucoup de néobanques, ses services sont très majoritairement gratuits, et une carte bancaire premium est disponible pour environ 8€ par mois.

Ses opérations sur les crypto-devises sont mises à disposition par le biais de son partenariat avec la célèbre plateforme Bitstamp, basée au Luxembourg.

Aucune date n’a été annoncée mais c’est sur les réseaux sociaux, où elle est particulièrement active, que la néobanque a laissé entendre que cela ne saurait tarder.

A la différence de Coinbase et de la majorité des bourses cryptographiques, Revolut ne permet pas réellement de posséder des cryptomonnaies (et donc par exemple de les déplacer ailleurs). Comme eToro, le bien n’est que virtuel et ne peut être utilisé qu’à des fins spéculatives, en achetant puis en revendant l’actif.

Selon Bloomberg, Revolut est maintenant évalué à 1,7 milliard de dollars, après avoir recueilli 250 millions de dollars lors de sa dernière ronde de financement. Elle prévoit d’utiliser l’argent pour se développer dans un certain nombre de nouvelles juridictions cette année, et elle a également l’intention de demander une licence bancaire européenne. Le magazine affirme que Revolut veut faire passer sa clientèle de 2 à 100 millions de clients d’ici 2023.

Business Insider rapporte que la société prévoit également une nouvelle carte de débit avec une caractéristique unique – le PDG Nikolay Storonsky a déclaré : “Dans les trois prochains mois, nous allons lancer les cartes Platinum – c’est une carte métallique qui vous permet d’obtenir 1% de cash back en cryptocurrencies et vous fournit également un service de conciergerie.

d’après financemagnates

 



Relayé par CryptoActu