Le vice-premier ministre de Singapour Tharman Shanmugaratnam a commenté l’engagement du gouvernement à « ne pas interdire » les cryptomonnaies dans le cadre de ses futurs plans de réglementation.

Dans une série déclarations en réponse aux questions posées par les députés, Tharman Shanmugaratnam, vice-premier ministre et ministre en charge de l’organisme de réglementation de l’Autorité monétaire de Singapour (MAS), a confirmé une politique largement non interventionniste concernant les devises virtuelles.

« (L’Autorité monétaire) étudie de près ces développements et les risques potentiels qu’ils posent. À l’heure actuelle, il n’y a pas de bonnes raisons d’interdire le commerce de cryptodevises ici », a déclaré le vice-Premier ministre adjoint. « Mais nous soumettrons les personnes impliquées en tant qu’intermédiaires à notre réglementation anti-blanchiment. Et nous continuerons de souligner aux Singapouriens qu’ils pourraient perdre leur chemise (sic) s’ils investissent de l’argent dans des cryptomonnaies ».

Comme le Japon, Singapour s’est distinguée ces dernières années par un environnement permissif pour le développement de ces actifs et de la technologie blockchain.

Contrairement à la Chine et à l’Indonésie, la ville-État a favorisé cette technologie en particulier dans le but de devenir une plaque tournante mondiale dans ce domaine.

M. Shanmugaratnam a en outre noté que les volumes concernés étaient relativement faibles et que l’exposition au système financier était par conséquent négligeable.

« Pour le moment, la nature et l’ampleur du commerce des cryptomonnaies à Singapour ne posent pas de risque pour la sécurité et l’intégrité de notre système financier », a-t-il poursuivi.

« De plus, les connexions entre le trading de devises cryptographiques et le système financier de Singapour ne sont pas non plus significatives à l’heure actuelle. Le système bancaire singapourien n’a pas d’exposition significative aux entités mondiales et locales de négoce en cryptodevises. Nous n’avons donc pas de risques systémiques plus larges ».

D’après cointelegraph

L’article « Pas de risque pour la sécurité et l’intégrité » : Singapour n’interdira pas les cryptomonnaies est publié sur CryptoActu.



Relayé par CryptoActu